Epictète et le phénomène

Epictetus

Pour Epictète, le phénomène est mesure de toute action dans la mesure où c’est l’apparence qui conduit l’individu à agir de telle ou telle manière.

Ainsi, Médée agit d’après l’apparence du meilleur : à partir de ce qui lui apparaît meilleur, elle décide de se venger. De ce point de vue, on ne peut la tenir pour responsable, elle n’a fait que suivre sa représentation et a jugé d’après elle.

Ce qui dépend de nous, c’est apprendre à faire un bon usage de nos représentations et donc à bien juger. C’est pourquoi l’exercice philosophique est nécessaire, il doit conduire à l’action bonne par l’exercice du discernement des bonnes et mauvaises représentations.

Advertisements

About Edencinema

Cinéphile
This entry was posted in Poèmes. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s